Z ZOOM SUR

Ed-Tech : Le Modele Schoolap

, ZOOM SUR

School

Le 21 septembre 2018, Schoolap  remportait l’étape congolaise de Seedstars World, La plus importante compétition des startups en phase de démarrage dans les pays émergents. Depuis lors beaucoup de choses se sont passées, notamment l'obtention du  prix « coup de cœur du jury » du concours international de l’innovation pédagogique organisé en France. C'est ainsi que Julisha s'est intéressé de près à cette startup et allé à la rencontre de son cofondateur, Pascal Kaniki, afin de pouvoir faire la lumière cette Edtech made in RDC.

Pascal

Je m’appelle Pascal Kanik, Fondateur de Labes Key et Co-fondateur de schoolap. Je suis diplômé en Mathématiques appliquées de l’université de Kinshasa. En Septembre 2013, 6 mois après avoir décroché mon diplôme de licence, j’ai rejoint Vodacom RDC grâce au programme « Vodacom Elite » et j’y ai travaillé pendant 4 ans avant de démissionner pour me concentrer sur la première société que j’ai créé, à savoir Labes Key, avant de lancer officiellement schoolap en Septembre 2017.

Julisha:  Quel a été le déclencheur de votre saut dans l'aventure Schoolap? 

Pascal K: En tant qu’analyste à la direction générale de Vodacom, j’ai un jour été appelé à fournir des analyses sur les données scolaires au Directeur Général Adjoint, et ce fût une mission presqu’ impossible étant donné qu’il n’y avait pas de système informatique pouvant produire des statistiques scolaires fiables et centralisées au niveau national. Frustré, j’ai donc commencer à penser sur comment résoudre ce problème, et l’idée de fournir un système gestion des informations scolaires centralisées était la réponse adaptée à ce problème. D’où la naissance de Schoolap.

Julisha: Justement, parlez-nous de votre service Schoolap

Pascal K. : Schoolap s’adresse aux propriétaires et gestionnaire des groupes d’écoles par sa fonction de fournir un système à accès multiples à tous les niveaux de décision, aux institutions pour avoir accès aux données regroupées par régime de gestion, par province, etc., aux écoles pour la gestion administrative, aux parents pour le suivi scolaire des élèves grâces aux notifications sms instantanées avec l’école, aux élèves et enseignants pour accéder au contenu pédagogique de qualité afin de préparer leurs cours.La phase pilote était lancée en Octobre 2016 en province, après étude et évaluation, nous avons adapté le produit et retravaillé le modèle économique en 2017, et le modèle validé et qui tourne actuellement avec plus de 1200 écoles était lancé en Juin 2018. Grâce au partenariat avec Sycomore venture, notre équipe s’est renforcée avec l’appui des experts qui participent dans la gestion courante de Schoolap.

Julisha:  Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez au quotidien ?

Pascal K: La principale difficulté demeure les capacités financières à répondre au besoin d’un grand marché disponible, mais aussi d’accéder aux zones rurales que nous privilégions pour offrir un contenu éducatif de qualité via Schoolap.

 Julisha: C'est quoi selon vous les ingrédients pour Réussir en RDC?

Pascal K: Comme partout ailleurs, tout d’abord j’estime qu’il faut bien identifié le problème et le besoin, travaillé sur l’offre et la proposition de valeur et il faut aussi avoir le courage, la détermination, la foi, la persévérance et la patience.

Contest

Julisha:  Aujourd'hui beaucoup des personnes critiquent le fait qu'il y a beaucoup des concours pour entrepreneurs en RDC mais qu'on voit très peu des résultats sur terrain. Vous ayant remporté le pitch Contest de Kinshasa Digital week 2018 et le seedstars de Kinshasa 2018 et étant sur terrain que pouvez vous  répondre à cette critique?

Pascal K: J’ajouterais tout d’abord le prix rawbank et le prix « coup de cœur du jury » du concours international de l’innovation pédagogique organisé en France que nous venons d’ajouter dans notre palmarès avant d’ajouter que chacun est libre de critiquer positivement ou négativement. Ce qui compte à mon humble avis c’est ce qu’on tire de ces critiques. Est-ce vrai que ceux qui remportent des prix ne sont pas sur terrain ? Est-ce que les startuppers congolais remportent beaucoup des prix ? J’en connais quelques un qui ont remporté les prix et qui sont sur terrain comme eMart, avocats.cd, et tant d’autres. A mon avis, une startup peut être encore un concept ou une idée ou juste avoir un prototype et remporter un prix, cela n’a rien de mauvais. Il faut par contre s’encourager mutuellement, comprendre que démarrer les activités nécessite des ressources parfois importantes auxquelles les startups n’ont pas toujours pas accès  pour aller vers le marché et être sur terrain comme le disent ceux qui critiquent. Il faut encourager tous ces qui osent, car, c’est un chemin pas facile.

Julisha: Quelles sont vos perspectives d’avenir ?

Pascal K: Notre vision est d’offrir au monde, une grande plateforme d’éducation, où on trouvera toutes les solutions et un moteur de recherche de classe mondiale pour l’accès au contenu pédagogique de qualité, surtout pour les pays émergents où l’accès à l’éducation de qualité demeure toujours un défi.

Julisha: Votre mot de la fin

Pascal K: Je voudrais juste encourager une fois de plus, tous les jeunes entrepreneurs qui se battent pour créer à partir de rien, un écosystème « startup » solide dans notre pays, et inviter tous les acteurs et partenaires de cet écosystème de continuer à nous encourager et à nous soutenir pour que nos rêves deviennent réalité, ainsi, nous pourrons ensemble, bâtir un monde meilleur autour de nous. 

Enfin, j’invite tout le monde à passer de temps en temps sur www.schoolap.com, si vous êtes élèves ou enseignants, pour profiter des leçons de qualité, et si vous êtes parent, pour vous rafraichir la mémoire et se ressourcer afin de mieux orienter votre enfant dans ses devoirs.


Commentaires

Laisser un commentaire

Se connécter pour commenter

Commentaires Récent

"Bonjour Je suis Clarisse Koua"

comment
santa 6 jours, 4 heures,

"I like it"

comment
Corneille 1 mois, 1 semaine,

"Bien dit!"

comment
Lionel 6 mois,

"comment integre le groupe de t"

comment
kalombo 6 mois, 3 semaines,

Petites Annonces

Search