G GRAND FORMAT

Pouvoir Public Et Incubation En Rdc: Le Mouvement Est En Marche

, GRAND FORMAT

Parfois considéré comme le grand absent du vaste mouvement qui veut promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes, le pouvoir public n'est pas si absent que cela dans le secteur de l'incubation en RDC. Julisha vous dévoile les grandes orientations des pouvoirs publics, pour ne pas dire du gouvernement, en matière d'incubation des PME.

Un vaste  programme d’implantation des incubateurs des PME a été mis en place par le gouvernement depuis quelques années. Il résulte de la volonté du Gouvernement congolais à mettre en œuvre le développement des PME congolaises. Il a vocation de diffuser l’esprit de la culture d’entreprise et d’accompagner les entrepreneurs dans toutes les étapes de l'entrepreneuriat: formalités juridiques, production, achats/production/technologies/ventes, investissements et financement ,nécessaires à la matérialisation de leurs projets de création d’entreprises, le cas échéant à la consolidation des capacités de gestion, en bref, créer un pôle croissance économique.

EN LIGNE DE FRONT: Le Fond pour la Promotion de l'Industrie (FPI) et  L'Office pour la Promotion des PME Congolaises

Le programme d’implantation des incubateurs est assuré par différents services: d'une part l'Office pour la promotion des PME congolaises (OPEC) à travers sa  cellule des incubateurs, et d'autre part,le fond pour la promotion de l'industrie àtravers son projet de création d'incubateurs pilotes des PME.

Si pour ce qui est de l'OPEC, cette mission tire sa force des dispositions de l’article 4 du Décret n°09/44 du 03 décembre 2009 portant statuts de l’OPEC, qui donne mandat à cette institution gouvernementale de créer, aménager et gérer des terrains ou parcs industriels destinés au déploiement des activités des centres d’incubation ou incubateurs des petites et moyennes entreprises congolaises; pour ce qui du FPI, par contre, cela s'inscrit dans une nouvelle stratégie de soutien des jeunes  par   la création d’emplois qui passe  par la mise en place des centres d’incubations des PME en vue de favoriser la création d’emplois par la formation des PME gérées par des jeunes.

Ainsi, pour 2018-2020, le FPI prévoit créer des incubateurs  dans les villes de Kinshasa et Goma (pour les deux Kivu). Le tout pour une enveloppe est de 13,2 millions USD.

On note que pour ces  acteurs publics, une approche de développement de chaine de valeur a été privilégiée, notamment en ciblant des filières clés à développer; à savoir: l'agro-industrie, le cuire, les huiles essentielles, les mines, les NTICs, les services transversaux etc.

Ces secteurs ont été sélectionnés en fonction de différents facteurs: masse critique de producteurs; potentiel de croissance de la production et de productivité; accès aux marchés locaux, régionaux, nationaux et internationaux; possibilité d'ajouter de la valeur aux productions agricoles et donc des revenus supplémentaires pour tous les acteurs de la chaine de valeur.

Pour l'heure, on peut retenir que les projets de création d'incubateurs par ces institutions publiques sont en cours de déploiement. Ainsi, l'incubateur de la filière cuir a été lancé au début du mois d'octobre 2018. Le marché des produits en cuir en RDC étant caractérisé par l’envahissement des produits importés, la demande annuelle croissante en chaussures est estimée à 72 millions de paires par an. Elle représente 95% des importations d’une valeur de 82,7 millions de dollars américains. Le Gouvernement s’emploie  donc à conquérir une part de ce marché au profit des PME locales appelées à devenir des entités économiquement viables, compétitives et performantes tant sur le plan managérial que financier. Ainsi, dans les 5 ans à venir, cet incubateur pourra créer 600 PME spécialisées dans la production des chaussures et autres produits en Cuir qui vont générer 600 000 emplois directs et 20 à 30 000 emplois indirects afin de stimuler le développement des activités des opérateurs impliqués dans cette filière.


Par ailleurs, le Ministère des PME annonce à travers  que l’implantation progressive d’autres incubateurs se fera au courant de l’année 2018. Il s’agit notamment de l’incubateur mixte, l’incubateur des huiles essentielles, l’incubateur Bois, l’incubateur Mines ainsi que l’Incubateur Numérique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Se connécter pour commenter

Commentaires Récent

"I like it"

comment
Corneille 1 semaine, 5 jours,

"Bien dit!"

comment
Lionel 5 mois,

"comment integre le groupe de t"

comment
kalombo 5 mois, 2 semaines,

Petites Annonces

Search