G GRAND FORMAT

Thomas Strouvens (Cofondateur Et Ceo De Youdee.Cd) Se Confie À Julisha

, GRAND FORMAT

              Site d'annonces immobilières sur Kinshasa, Youdee.cd est une plateforme qui permet à ses utilisateurs de vendre, acheter, mettre en location et prendre un bail en ligne. Ainsi, elle regroupe  bailleurs, vendeurs et acheteurs.

               Après avoir représenté la RDC au Seedstars 2018 (l'une des plus grande compétitions des startups au monde), THOMAS STROUVENS (cofondateur et CEO de Youdee.cd) se livre à JULISHA.

 JULISHA:  Avec plus de 15000 visiteurs mensuels,  youdee.cd a su s imposer en moins d une année sur le marché des annonces immobilières à Kinshasa. C'est quoi le secret de ce succès?

THOMAS S. :Nous avons attaqué un marché qui n'était pas encore exploité par d'autres sites immobiliers. La classe moyenne. C'est à dire ceux qui peuvent se permettre de louer un bien immobilier entre 300 et 1000$

 Nous avons répondu à une problématique du marché, le manque de confiance dans l'informel. Sur www.youdee.cd nous vérifions et certifions tous les agents immobiliers informels de manière très stricte. Seuls ceux qui ont été validés, peuvent poster sur notre site.

C'est une bataille quotidienne, de trouver des partenariats Win-Win pour augmenter notre visibilité. Nous avons eu beaucoup de chance de trouver des accord avec CinéKin, Wester-Union, PubMoko,... qui nous ont permis de décoller.

 JULISHA: Quelles sont vos principales difficultés?

THOMAS S.:  La recherche de financement, une start-up se cherche tous les jours. Nous aujourd'hui nous ne savons pas encore quelle stratégie adopter pour pouvoir être totalement bénéficiaire. Nous devons donc nous concentrer tous les jours pour pouvoir payer nos charges de fin de mois, ce qui ne permet pas de nous concentrer sur la meilleure stratégie à adopter sur le long terme.

JULISHA:  Aujourd'hui,  l' une des principales reproches faites à votre plate forme est qu'elle n offre que des biens immobiliers situé dans les zones bourgeoises (Gombe et GB principalement ), les biens situés dans les zones populaires(Lingwala, Bandalungwa, Limete, Yolo,etc) sont à compter au bout des doigts. 

S'agit-il d'un positionnement stratégique par rapport à votre business modèle  ou vous comptez prendre en compte ces différentes zones tout au long de votre développement?

 THOMAS S.: Effectivement, nous avons revu notre stratégie en cours de route. Au début la plupart de nos offres étaient situées vers Limete, Lemba,.. mais étant donné que nos bureaux sont situés en ville c'était plus dure de contrôler les agents immobiliers informels. Nous avions certaines plaintes des clients par rapports à nos agents partenaires. Nous avons donc décidé de nous recentrer proches de nos bureaux pour mieux contrôler et comprendre le marché.  Notre stratégie nous permet aujourd'hui de retourner vers ces quartiers très important pour nous.

 JULISHA: Parlez nous de votre expérience lors de votre participation au Seedstars.

 THOMAS S.: C'était une des plus belles expériences pour Youdee cette année. Nous avons rencontré des mentors & investisseurs extraordinaires, ils étaient prêts à discuter de notre projet pendant plus d'une heure à chaque fois avec des précieux conseils.

Nous étions 4 start-up de la RDC à Seedstars et je peux vous dire que le RDC n'a rien à envier aux autres pays d'Afrique. Certes nous n'avons pas un ecosystème aussi développé que chez nos voisins (mentors, incubateurs, investisseurs,...) ni des infrastructures adaptées pour nous développer. Mais nous avons une créativité et cette débrouillardise qui fait que nos projets étaient plus réalistes et aboutis que beaucoup d'autres.

JULISHA:  Comment voyez vous le futur de votre entreprise? Quels sont vos perspectives d'avenir?

THOMAS S:  Nous allons chercher à rentrer dans un incubateur, trouvez des financements et réattaquer tous les autres quartiers de Kinshasa en 2018. Nous avons expérimenté notre stratégie tout au long de 2017, nous sommes aujourd'hui convaincu que notre offre va répondre au besoin du marché.

JULISHA:  En guise de mot de la fin, que pouvez vous dire à tous ceux qui veulent se lancer dans l' entreprenariat numérique en RDC?

THOMAS S:  Il faut accepter de ne pas gagner d'argent durant quelques années, de travailler énormément, de ne pas être compris et pris au sérieux par beaucoup de monde. Mais de comprendre qu'en étant entrepreneur nous nous faisons beaucoup de contact et d'expérience, et ça vaut bien plus que tout.

Aujourd'hui, grâce à youdee, nous sommes en contact avec Facebook, Google, Microsoft,... si ça ne peut pas être utile à Youdee ça pourra l'être un jour à notre longue vie d'entrepreneur.

Commentaires

Laisser un commentaire

Se connécter pour commenter

Commentaires Récent

"Bonjour Je suis Clarisse Koua"

comment
santa 6 jours, 4 heures,

"I like it"

comment
Corneille 1 mois, 1 semaine,

"Bien dit!"

comment
Lionel 6 mois,

"comment integre le groupe de t"

comment
kalombo 6 mois, 3 semaines,

Petites Annonces

Search